Quels sont les éco-travaux pour votre logement ?

Faire des économies d’énergie c’est bien pour notre planète, on en parle beaucoup, mais comment agir à son niveau ? Une des réponses est de rénover son logement en réalisant des éco-travaux.

Travaux de rénovation de l’existant

Lorsqu’on veut réaliser des économies d’énergie pour son logement, la première chose à faire est d’étudier l’isolation thermique. On va distinguer deux types de travaux qui permettent d’améliorer grandement le confort thermique, en hiver comme en été :

  • d’une part, l’isolation des parois vitrées (portes et fenêtres), pour laquelle il convient généralement de réaliser un changement des menuiseries, pour des modèles plus performants comme le double vitrage ;
  • d’autre part l’isolation des parois opaques (murs, planchers, toits), pour laquelle il faut envisager de rajouter une couche d’isolation, soit par l’intérieur, soit par l’extérieur.

Quand on parle d’isolation, on ne pense pas toujours aux tuyaux. Pourtant, lorsqu’ils traversent des pièces froides non isolées, il y a une grande déperdition de chaleur. On peut alors effectuer un calorifugeage, qui consiste à isoler les canalisations d’eau et de chauffage.
Une fois le logement bien isolé, il est également important de vérifier que la ventilation est suffisante pour une répartition de l’air homogène dans toutes les pièces. Il peut parfois être nécessaire d’installer un système de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).
L’isolation permet de réaliser des économies d’énergies et d’améliorer le confort de son logement. D’autres petits travaux peuvent facilement être réalisés, comme par exemple installer des prises coupe-veille (prise avec un interrupteur), permettant ainsi de limiter sa consommation électrique.

Installation de systèmes fonctionnant aux énergies renouvelables

Au-delà des travaux portant sur la structure même du logement, il faut envisager de changer ses équipements de chauffage. Selon la taille et les contraintes du logement, il peut y avoir diverses possibilités de système fonctionnant aux énergies renouvelables :

  • les chaudières ou poêles fonctionnant au bois ou avec une autre biomasse, permettent un chauffage plus naturel ;
  • les pompes à chaleur (PAC) pour le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire;
  • les panneaux solaires, permettent de se servir de l’électricité produite pour alimenter un chauffe-eau et/ou des radiateurs électriques haute performance.

Il existe également la géothermie, procédé puisant la chaleur du sol, mais à privilégier plutôt lors d’une construction, car elle nécessite de gros travaux de mise en place.

L’idée n’est pas de réaliser l’ensemble de ces travaux, mais de choisir ceux qui sont le plus adaptés à son logement, en fonction également de son budget. Si vous êtes convaincu, mais vous ne savez pas par où commencer, faites-vous accompagner dans toutes ces démarches. Nous conseillons d’aller faire un tour sur le site https://www.hellio.com, qui permet de répondre à toutes les questions de base et vous aidera à savoir comment procéder.

Les aides financières pour la rénovation énergétique

Dans le cas de travaux de rénovation énergétique de logements existants, il est possible d’avoir des aides :

  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ;
  • un prêt à taux zéro ;
  • les aides des fournisseurs d’énergie (dispositif CEE) qui proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics si vous réalisez des travaux d’économies d’énergie ;
  • le chèque énergie ;
  • l’exonération de la taxe foncière ;
  • les aides des collectivités locales.

Il est nécessaire de bien prendre le temps de se renseigner sur chacune des propositions, afin de savoir à quelles aides vous pouvez prétendre ou non.

Vous avez maintenant une idée des principaux travaux que vous pouvez faire pour rénover votre logement, afin de réaliser des économies d’énergie et réduire le montant de vos factures. A vous de jouer !

Laisser un commentaire